Le psychodrame c'est jouer sa propre vie sur scène" dans un revécu affectif intense qui "dégèle" les affects et amène la remontée des souvenirs bloqués qui sont retravaillés. C'est une technique psychocorporelle qui utilise le corps, le vécu affectif, la parole, les rêves, les associations d'idées.

 

 

Je vous propose une approche du psychodrame en thérapie individuelle, ou en thérapie de couple

L’un des buts du psychodrame est de laisser de l’espace à l’expression de toutes les pensées et émotions cachées et non exprimées, de manière à les explorer et à comprendre leur nature .
Le psychodrame a été élaboré dans les années 1920 par Jacob Levy Moreno. Son objectif est une catharsis émotionnelle qui permet de se libérer des affects douloureux, l’abréaction permet la réémergence et l’expression du matériel caché.

  • c'est une thérapie du changement : la spontanéité et la créativité sont les leviers les plus puissants du changement dans le psychodrame car pour Moreno, ils sont les phénomènes positifs à la base de la motivation des conduites humaines

  • la spontanéité éveille la créativité, elle en est le catalyseur. Le patient convoque ses forces créatrices pour réinventer sa vie

  • La situation est mise en action de votre dynamique psycho-corporelle dans l'Ici et maintenant. Plutôt que de raconter :"J'ai dit à ma femme que je n'étais pas d'accord", le patient est encouragé à jouer ici et maintenant la scène et dire à sa femme (représentée par un objet, une chaise vide..): "Je ne suis pas d'accord "

  • c'est une forme de psychothérapie qui par son utilisation du jeu, de la représentation en acte et parole, permet l'élucidation et le traitement de certains processus psychiques difficilement abordables autrement. Son principe : « mettre en scène » ses problèmes, « jouer à faire semblant » pour lever les refoulements « La maturité de l’homme, c’est d’avoir retrouvé le sérieux qu’on avait au jeu quand on était enfant. » Friedrich Nietzsche

  • le thérapeute est aux côtés du ou des patients et il participe au déroulement du jeu

  • le patient décrit l’épisode traumatique ou douloureux à rejouer et se prépare à l’action

  • le thérapeute met en scène l'action qui va l'aider à conscientiser les conflits en jeu, à exprimer sa manière d’être « au monde », plus clairement, intensément qu’en livrant un récit

Indications

Le psychodrame est très efficace pour :

  • les troubles du comportement, de l'adaptation, notamment chez les enfants et les adolescents

  • les victimes d'événements traumatiques (ESPT) (viol, accident grave, séparation, perte d'emploi)

  • les troubles émotionnels et comportementaux : manque d’affirmation, de confiance en soi, stress, angoisse, tensions…

  • les difficultés relationnelles : dans le couple, dans la famille, solitude, dépendance, violence d’un des conjoints à l’égard de l’autre ou des enfants...

  • les crises existentielles : dépression, deuil, maladie ou un accident grave

  • les épreuves professionnelles / la souffrance au travail : burn-out, harcèlement, conflits, stress, perte d'emploi, changement de poste, mutation imposée, projet de reconversion...

 

Quelques exemples d'exercices en psychodrame

1) Renversement des rôles (thérapie de couple)

Une des techniques principales du psychodrame.  Il y a renversement de rôle lorsque je demande aux partenaires de changer réciproquement de rôle, de place et de situation.

Il s'agit de tenter « d'être autrui, de l'incarner dans sa peau, son personnage, ses sentiments, son attitude physique, sa manière d'être » (A. Schützenberger)

  • pour une meilleure compréhension de l'expérience de l'autre : développe l'empathie en permettant de dépasser l'égocentrisme dans les relations interpersonnelles

  • renforcement de la communication authentique basée sur le contact profond, empathique

2) le double (thérapie individuelle ou couple)

  • le double sert à exprimer, avec ou sans mot, ce que le patient ne peut exprimer, ce qui a besoin d'être amplifié pour pénétrer sa souffrance

  • je me place derrière le patient et exprime les sentiments, pensées ou sensations qu'il ressent et n'ose exprimer à soi-même ou confier (exemples : colère refoulée, angoisse paralysante, culpabilité ou honte etc...)

3) l'épreuve de l’avenir (thérapie individuelle ou couple)

  • les motivations et les énergies pour l’avenir sont mobilisées

  • une situation future est créée, mise en scène et simulée

  • la réalisation des projets, objectifs devient plus désirable et plus probable
     

4) la chaise vide ou chaise brûlante (thérapie individuelle ou couple)

  • vous êtes devant une chaise vide face à une personne avec qui vous avez besoin de communiquer, vous imaginez cette personne car la chaise est vide

  • vous commencer à parler à cette personne

  • pour que la réponse vous soit donnée vous prenez la place de cette personne sur la chaise vide. Donc pour répondre, vous êtes dans le rôle de la personne qui vous répond

  • la conversation se déroule dans un changement permanent des chaises – et des dialogues. 

 

 

PSYCHODRAME
SOMATODRAME

Anémone de BLICQUY

06 67 03 08 69

Anémone de Blicquy - Cabinet de thérapie intégrative "au fil de soi"

06 67 03 08 69

20 rue de wissembourg 67000 Strasbourg

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now